La goutte au nez et la vague à l’âme @ votre bibliothèque

2 mars 2011

C’est février, fait froid. *Snif*. Vous avez la goutte au nez… ou la larme à l’œil? La larme, c’est peut-être l’alarme en fait, le cadran qui sonne le réveil pas le glas… Ni le glaçon. Il vous semble que vous avez loupé le train, qu’il y a quelque chose qui s’est passé sans vous. D’ailleurs, vous n’avez peut-être pas eu conscience que c’était la Semaine de la prévention du suicide dernièrement, mais il n’est jamais trop tard ou trop tôt pour en parler quand on est en détresse ou si on soupçonne quelqu’un de l’être. En plus des différents centres d’aide et intervenants, il y a la bibliothèque pour se documenter et pour surfer sur le net, histoire de ne pas se faire emporter par la vague de l’amertume.
 
Allez hop! Quelques livres!
 
  • Aider à prévenir le suicide chez les jeunes de Michèle Lambin est autant pour les jeunes que pour les parents qui sont invités à utiliser la crise comme un tremplin vers le changement et à en sortir grandis.  
  • Tout savoir sur le suicide pour mieux le prévenir de Pierre Satet met en garde sur l’importance des signes avant-coureurs exprimés par un suicidaire, et nous aide à trouver les bons mots, les bons gestes pour lui venir en aide. 
Une recherche à votre bibliothèque et vous trouverez plusieurs documentaires traitant du sujet (le personnel au comptoir peut vous aider). Vous pouvez aussi aborder le sujet différemment, par un roman :
 
  • Anatomie d’un suicide et autres mensonges de Marie Gingras met en scène un homme désespéré qui, avant de poser un geste irréparable, aboutissement d’une longue réflexion, s’installe devant son ordinateur et se met à écrire. Un roman sobre et émouvant sur la quête de sens. 
  • Pourquoi je ne me suis pas suicidé comme mon ami Louis de Jean-Marc Beausoleil : un journaliste dont le père rêvait qu’il soit joueur de hockey cherche un sens à sa vie contrairement à son ami Louis qui s’est suicidé. 
  • Suicide et inversement de Jeanne Rivoire : roman à l'humour acidulé retraçant le parcours d'une femme et ses rapports pernicieux avec son milieu et qui pour échapper à ses contradictions, se réfugie dans la maladie jusqu'au suicide.
 
Enfin, un site incontournable : Association québécoise du suicide : http://www.aqps.info/
 
Courage et bonne lecture,
Éliane Ouellet, bibliothécaire professionnelle