J’ai un rencart et un terroir @ votre bibliothèque

30 août 2010

Ouiiiiiiiiii! Je l’ai rencontré à la bibliothèque, il lisait un livre sur la mécanique automobile et moi… J’avais aussi un bouquin sur la mécanique : un prétexte pour l’approcher. Quoi qu'il en soit, on va diner ensemble! Chez lui… Et là, la panique s’empare de moi : « Et s’il ne savait pas cuisiner? » Noooon! Horreur! S’il me servait du Kraft Dineur?
 
Remarquez, je n’ai rien contre le macaroni au fromage, en y ajoutant un soupçon d’originalité ça peut très bien faire l’affaire. Une saveur locale ça serait pas mal aussi… Je crois que j’ai ce qu’il faut : Cuisiner local toute l'année : faire sa part pour l'environnement en choisissant des aliments locaux de Vivianne Moreau. En plus d’utiliser des produits locaux ça montre qu’il a un côté écolo qui me plait! À table en Nouvelle-France : alimentation populaire, gastronomie et traditions alimentaires dans la vallée laurentienne avant l'avènement des restaurants d’Yvon Desloges pourrait faire son effet aussi de même qu’Une passion à savourer: les fromages du terroir québécois de Jean-Claude Belmont. Ces deux livres combinent un petit côté local en plus d’une note historique. Enfin, avec 101 produits québécois à découvrir de Stéphanie Lovejoy on ne peut pas se tromper et le choix ne manque pas!
 
Waouh! Comme dans une série romanesque je vois déjà une belle histoire d’amour qui se profile entre deux tommes (de fromage) et qui se termine bien! Un délice! Mais pour bien finir, il faut commencer. Par une bière savoureuse et pétillante? Le guide de la bonne bière du Québec de Mario d’Eerme semble plein de bon goût. Quoique ce serait peut-être mieux du vin pour accompagner le fromage : Les vins du Québec : vignobles, vignerons et vins d'ici de Julie Perreault... Histoire, découverte, entre deux bulles de bandes dessinées mon esprit vagabonde tellement que j’ai l’impression de lire entre les vignes… Je crois que je me laisse emporter par le dernier roman que j’ai emprunté : Marie des vignes de Jean-Pierre Védrines.
 
Je devrais lui suggérer toutes ces lectures… Ou peut-être pas. Il risque de me trouver un peu lourde avec autant de livres au premier rendez-vous. Une pizza –Pizza de Louise Rivard- ça pourrait faire l’affaire aussi? En y ajoutant un soupçon d’originalité avec des produits bien de chez nous!
 
Bonne lecture et bonne soirée!
Éliane Ouellet, bibliothécaire professionnelle