Les bibliothèques publiques rurales du Québec perdent leur fondateur

12 décembre 2016

 COMMUNIQUÉ

Pour publication immédiate

Les bibliothèques publiques rurales du Québec perdent leur fondateur

Trois-Rivières, 8 décembre 2016. – Le Docteur Gérard Desrosiers s’est éteint subitement le 1er décembre à l’Hôpital Saint-Anne, à Saint-Anne-de-Bellevue. Sacré grand officier de l’Ordre national du Québec en 2006, on lui doit la création de la première bibliothèque publique laïque rurale en 1960, à Saint-Narcisse en Mauricie. Cette bibliothèque sera municipalisée un an plus tard, du jamais vu dans la campagne québécoise de l’époque.

Cette avancée entraînera la formation d’un réseau de bibliothèques municipales en milieu rural. Une à une, elles s’ajouteront à la Bibliothèque centrale de prêts de la Mauricie (BCPM) créée en 1962 grâce à la détermination du Docteur Desrosiers et de son allié de choix, Marcel Panneton, bibliothécaire et premier directeur général de la BCPM. Se joindront les régions de Lanaudière et du Centre-du-Québec, constituant finalement le Centre régional de services aux bibliothèques publiques du Centre-du-Québec, de Lanaudière et de la Mauricie, mieux connu maintenant comme Réseau BIBLIO CQLM. Docteur Desrosiers présidera l’organisme jusqu’en 1974.

Nombreux sont ceux qui se souviennent du Bibliobus qui amenait des livres dans les villages de la région. Des livres... et l’accès au reste du monde?!

Médecin de campagne à Saint-Narcisse pendant 25 ans, puis à l’Hôpital de Trois-Rivières jusqu’en 1996, Docteur Desrosiers avait compris qu’il ne suffisait pas de soigner le corps, qu’il fallait également nourrir l’esprit. Une bibliothèque publique répondrait à la soif d’apprendre dont il avait été si souvent témoin. Dans son autobiographie paru en 2003, « Mémoires d’un médecin de campagne », il raconte qu’en visite à domicile, « grands et petits de la famille se dérobaient [les] journaux et revues [qu’il avait apportés] comme des trésors… comme des petits poissons qui trouvent leur nourriture. Même mon exemplaire du Devoir que je laissais dans ma salle d’attente disparaissait. » Le rêve du Docteur Desrosiers a permis à des milliers de Québécois d’accéder à la lecture, aux savoirs et à la culture. 

Il existe désormais 11 Réseaux BIBLIO au Québec, rassemblant près de 790 bibliothèques publiques rurales sur l’ensemble du territoire de la province. Le milieu des bibliothèques publiques québécois est aujourd’hui en deuil, un pionnier nous a quittés.

La famille accueillera le public au Centre funéraire Rousseau de Trois-Rivières le jeudi 15 décembre de 14 h à 17 h et de 19 h à 22 h, puis le vendredi 16 décembre à partir de 10 h. Les funérailles seront célébrées à la Cathédrale de Trois-Rivières le vendredi 16 décembre à 13 h 30.

– 30 –

Source :          Catherine St-Arnaud-Babin

                        Réseau BIBLIO CQLM   

                        819-384-3496

                        catherine.starnaudbabin@reseaubibliocqlm.qc.ca